Blog

Ma découverte de Procreate

Vous le savez si vous me suivez sur Instagram, vous savez que j’ai découvert l’illustration numérique (en pixels j’entends, pas en vectoriel 😄) lors de l’acquisition de mon iPad pro, suite au premier confinement de 2020.

L’été dernier, je travaillais en tant que salariée, comme graphiste et illustratrice à la Métropole Européenne de Lille. Crise sanitaire oblige, mes collègues et moi étions en télétravail plusieurs jours par semaine. Je me souviens encore, il faisait tellement chaud cet été là !
Les jours de travail en présentiel, j’allais au travail à vélo, armée de mon casque, de ma crème solaire, mes lunettes de soleil, mon gel hydroalcoolique et bien sûr, mon masque… et je ne voyais pas très bien la route avec toutes cette condensation sur les verres de lunettes !
Et les jours en télétravail,  comme pas mal de monde, j’avais plus de temps pour m’adonner à mes activités personnelles (à la pause le midi, ou alors le matin et le soir car je ne me retrouve pas coincée à vélo dans les bouchons entre deux pots d’échappement pour rentrer chez moi), et pour ma part, j’entends par activités personnelles, la pratique du dessin sur mon nouveau jouet, pardon, mon nouvel outil de travail, j’ai nommé… mon iPad 😍 !

Je m’égare un peu dans mes  souvenirs ! C’est trop d’émotions, revenons-en donc à nos moutons. Je voulais vous parler de ma découverte de la fameuse application de dessin !  

Après le déballage de ma tablette, j’ai tout de suite acheté l’application Procreate. C’est super car elle coûte une dizaine d’euros, nous n’avons pas besoin de payer un abonnement tous les mois 😊.

Afin de m’aider dans la prise en main de l’application, j’ai regardé des tas de vidéos « tuto » sur YouTube, celles de Benjamin Cerbai (illustrateur, animateur 2D et Youtubeur français), très intéressantes, mais aussi les vidéos de Lisa Bardot (sa chaîne YT est Bardot Brush et son site web est BardotBrush aussi : elle propose des tutoriels, des palettes de couleurs, des brushes et j’en passe 😃). Et puis ensuite, j’ai fait des essais, des premiers gribouillis, plus ou moins réussis.

J'ai fait comme si je dessinais sur du papier ✏️

Souvent, en illustration traditionnelle,  je dessine avec un crayon à encre noire et je fais des ombrés parfois en dot work (vous trouverez les illus dont je parle dans cet article), et bien, sur iPad, j’ai commencé par dessiner exactement comme je le faisais sur papier. J’ai donc utilisé un « brush encre » ainsi que des brushes qui donnaient cet effet « dot work ». Voilà ce que ça donnait, ça ressemblait tout à fait à mes illustrations à l’encre, mais avec des traits plus lisses et pas d’imperfection à rattraper sur Photoshop comme je le faisais après le scannage de mes illustrations.

Qu'en pensez-vous ?

J’ai trouvé cela joli et vraiment réussi. Les nombreuses possibilités offertes par l’appli pour nous « simplifier » le travail aident beaucoup par rapport au papier et au crayon. En effet, je peux faire des ronds parfaits sans m’y reprendre à deux fois, tracer des lignes bien droites sans règle, déplacer et redimensionner mes éléments comme bon me semble, copier-coller mes petites fleurs, partir en arrière, revenir en avant, dupliquer mes calques… Pas de risque de rester de laisser une vieille trace de gomme sur mon illustration à la fin quoi 😄 

Cependant, j’ai eu envie de passer à « autre chose » assez rapidement. Ce travail d’illustration me semblait… ça peut sembler bizarre de dire cela, mais ça me semblait trop facile…  J’avais l’impression que de dessiner avec l’application, d’avoir le même résultat (voire un meilleur résultat !) qu’en illustration traditionnelle, mais en passant moins de temps et en me cassant moins la tête pour trouver une composition harmonieuse dès le début (puisqu’en numérique, je peux déplacer mes éléments et les redimensionner comme bon me semble tout au long du processus de création) était trop facile (je suis folle ou pas ?).

J’ai pensé qu’avec une application comme celle-ci, qui offre une muuuultitude de brushes et de couleurs, je ne pouvais pas rester cantonnée au trait fin et lisse, et encore moins au noir et blanc.  En réalité, j’adooore la couleur… Seulement, je n’avais pas encore osé m’y aventurer. Le dessin avec Procreate était peut-être alors l’occasion idéale pour me lancer dans la couleur !
Allez, c’est parti ! Il y a tellement à découvrir !

Expérimentations en couleur 🎨

Alors voilà, je me suis décidée, j’ai testé la couleur, un peu « n’importe comment » au début, des tests comme-ci, des tests comme ça… Divers brushes, diverses textures… Ce qui donnait des styles de dessin et des ambiances différentes 😊. Et attention, j’ai aussi découvert la joie des calques d’écrêtage et des masques… C’était de la folie ! 😄 Un réel terrain de jeu et d’expérimentations  🌈

Je poste ci-dessous les illustrations que j’ai partagées sur Instagram. On commence par ce que je préfère dessiner, des portraits de femmes 🙂. 

Portraits de femmes

DTIYS d'Amay Sancha
Billie
DTIYS de Paper Flaneur

Animaux

J’avais très envie de dessiner des animaux ! J’avais commencé à en dessiner lors de ma participation au challenge Instagram « animars » en 2019, qui consistait à dessiner un animal par jour pendant le mois de mars, en suivant une liste donnée. Je me souviens, je dessinais ces animaux au crayon à encre noire en tout petit (5 cm sur 5 cm maxi je dirai haha).

Voici donc des animaux dessinés en couleur, en octobre 2020

Raton-laveur
Paresseux
Biche

Divers

Ces illustrations ont été dessinées en octobre 2020 aussi, lors du challenge Inktober (ce challenge consiste à dessiner une illustration par jour, à l’encre, en suivant une liste donnée. Je ne l’ai pas fait entier, et je ne l’ai pas fait à l’encre non plus hihi ! Je continue de tester Procreate 👍). Octobre, c’était aussi le dernier mois de mon CDD de graphiste et illustratrice salariée ; le 31 octobre 2020, je quittais la MEL pour voler de… de mes propres ailes 🐥❤️️ (et ça rime ! Notez bien cet emoji de poussin qui va grandir et un jour s’envoler 🐥).

 

Et voilà, c’est déjà pas mal. Je ne vous ai pas montré toutes les illustrations que j’ai réalisées lors de ces premiers mois d’utilisation de Procreate, l’article serait bien trop long et certaines ne me satisfaisaient pas, j’ai sélectionné celles que je préférais (vous pouvez en voir d’autres sur Instagram) 🙂.

Et après ? Et maintenant ?

Euh… C’est-à-dire ? Après toutes ces expérimentations ? Se pose la question du style d’illustration. Ai-je trouvé mon « style », le Saint Graal recherché par tous les illustrateurs au démarrage de leur carrière ? Non, j’expérimente encore, je sais ce que j’aime dessiner, je sais comment le dessiner, et je sais ce que je n’aime pas dessiner. C’est un bon commencement 😊. J’imagine que la quête du style est longue et infinie, mais ô combien palpitante et enrichissante ! Le chemin importe autant, voire plus, que la destination. 

Dans le prochain article, on parlera peut-être.. du style, tiens ! 😄. Des bisous !

L’article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !
Mes premières illustrations avec Procreate
Back To Top